• Recherche

    Rechercher de nouvelles molécules pour construire
    La Réunion
    de demain

    En savoir plus
    Rechercher de nouvelles molécules pour construire La Réunion de demain
    Filière Canne-Sucre, ça marche !

    La filière canne-sucre dispose d'un pôle de recherche agronomique, technologique et génétique reconnu dans le monde entier.
    Le centre de recherche eRcane mène des travaux de sélection permettant de créer des variétés de canne à sucre toujours plus performantes. Les nouvelles variétés réunionnaises et les avancées de la recherche agronomique ont largement contribué aux progrès de la filière, dont le rendement de sucre à l'hectare a doublé en un demi-siècle. Les cannes réunionnaises sont désormais cultivées dans de nombreux pays (île Maurice, Guadeloupe, Martinique, pays africains) où eRcane exporte également son savoir faire dans le domaine des process industriels.
    eRcane, conduit, par ailleurs, des recherches en vue d'extraire à l'échelle industrielle certaines molécules contenues dans la canne à sucre. Utilisables dans les domaines des bioplastiques, des cosmétiques ou des médicaments, ces molécules apporteront demain de nouvelles richesses à La Réunion qui s'ajouteront à la valorisation du sucre.

    Téléchargez le dossier complet : Filière Canne-Sucre 2013.pdf Fermer << Diversification Innovation >>
  • Innovation

    9 premières
    mondiales industrielles,
    La Réunion
    innove

    En savoir plus
    9 premières mondiales industrielles, La Réunion innove
    Filière Canne-Sucre, ça marche !

    L'industrie sucrière de La Réunion est reconnue comme une des plus modernes du monde. Au cours des dernières décennies, les sucreries ont mis en œuvre des innovations techniques majeures, montrant la voie à de nombreux pays canniers. Plusieurs d'entre elles sont des premières mondiales et les usines réunionnaises accueillent régulièrement des experts en provenance de tous les pays sucriers.
    Elles investissent en permanence pour se maintenir aux meilleurs standards européens et mondiaux.
    Par exemple, En 2008, l'usine du Gol est devenue la première sucrerie de canne du monde certifiée à la norme ISO 22000 (sécurité des denrées alimentaires).

    Téléchargez le dossier complet : Filière Canne-Sucre 2013.pdf Fermer << Recherche Emploi >>
  • Emploi

    12 000 emplois,
    ça fait tourner
    La Réunion

    En savoir plus
    12 000 emplois, ça fait tourner La Réunion
    Filière Canne-Sucre, ça marche !

    Avec plus de 12 000 emplois directs et induits, la filière Canne-Sucre est un des piliers de l'économie réunionnaise.
    La canne à sucre couvre plus de la moitié des surfaces agricoles et ses 3 500 exploitations sont le pivot de l'agriculture locale.
    Filière agro-industrielle intégrée, elle génère de multiples activités (agricoles, industrielles, logistiques, de transport, de recherche, touristiques…), qui représentent 10% des emplois marchands à La Réunion.
    Filière d'avenir, elle attire de nombreux jeunes agriculteurs, qualifiés et ambitieux.

    Téléchargez le dossier complet : Filière Canne-Sucre 2013.pdf Fermer << Innovation Développement durable >>
  • Développement durable

    La canne recycle
    100% du CO2

    émis par nos voitures,
    La Réunion
    respire

    En savoir plus
    La canne recycle 100% du CO2 émis par nos voitures, La Réunion respire
    Filière Canne-Sucre, ça marche !

    La canne à sucre est un puits à carbone qui absorbe chaque année l'équivalent de tout le CO2 émis par le parc automobile réunionnais. Elle est un atout majeur pour le développement durable de l'île. Résistante aux cyclones, elle fixe les sols et freine l'érosion.
    Sa culture nécessite peu de traitements chimiques, elle recycle une part importante de la biomasse produite par les champs et des co-produits de l'industrie sucrière.
    Par ailleurs, la bagasse représente la 2ème source d'énergie renouvelable après l'eau.
    Enfin, la canne à sucre participe à un aménagement équilibré du territoire et préserve des coupures vertes entre les villes.

    Téléchargez le dossier complet : Filière Canne-Sucre 2013.pdf Fermer << Emploi Exportation >>
  • Exportation

    Le sucre c'est
    50% des exportations
    de l'île,
    La Réunion
    s'ouvre au monde

    En savoir plus
    Le sucre c'est 50% des exportations de l'île, La Réunion s'ouvre au monde
    Filière Canne-Sucre, ça marche !

    Avec environ 210 000 tonnes de sucre fabriquées chaque année, La Réunion est la première région productrice de sucre de canne de l'Union européenne.
    Le sucre est le premier produit d'exportation réunionnais : 50% en valeur, 80% en volume. Il est exporté vers la France métropolitaine et d'autres pays de l'Union européenne (Royaume-Uni, Espagne, Roumanie, Italie, Allemagne...).
    Les sucres produits à La Réunion ont su s'adapter aux évolutions des modes de consommation et répondre aux attentes de plus en plus exigeantes du marché européen.
    Dans cet objectif, les sucreries réunionnaises et les unités de conditionnement ont engagées des démarches de Qualité, Sécurité et Environnement et sont détentrices de certifications ISO, gages du respect des standards les plus élevés.

    Téléchargez le dossier complet : Filière Canne-Sucre 2013.pdf Fermer << Développement durable Diversification >>
  • Diversification

    La canne soutient la diversification agricole,
    La Réunion
    en synergie

    En savoir plus
    Filière Canne-Sucre, ça marche !

    Au cœur du modèle agricole réunionnais, la canne à sucre accompagne la diversification des productions depuis plusieurs décennies. Elle joue un rôle de culture de sécurité, en raison de son achat à prix garanti et de sa forte résistance aux intempéries, permettant aux planteurs de canne de consacrer une partie de leurs terres à d'autres productions.
    10% de la surface des exploitations cannières sont occupés, en moyenne, par des cultures de diversification. Les planteurs de canne sont aussi des maraîchers et des éleveurs qui participent à l'autonomie alimentaire de l'île.

    D'ailleurs La Réunion affiche un taux d'autosuffisance alimentaire en produits frais de 80%, ce qui est remarquable pour un territoire insulaire.
    Paille de canne pour nourrir le bétail, co-produits de l'industrie sucrière pour enrichir les pâturages et les sols des cultures vivrières, lisiers répandus dans les champs de canne : la complémentarité est évidente entre les filières. Toutes ont besoin de surfaces supplémentaires pour se développer : la mise en valeur d'une partie des friches agricoles existantes, évaluées à plus de 6 000 hectares, suffira, à elle seule, à leur donner les moyens de leurs ambitions.

    Téléchargez le dossier complet : Filière Canne-Sucre 2013.pdf Fermer << Exportation Recherche >>
Voir la vidéo La lettre Sucre